Patrice Dubois en répétition avec Thierry Mabonga pour Première neige / First Snow

Crédit photo : Bruno Guérin

PATRICE DUBOIS

En vingt-cinq années de pratique, Patrice Dubois a participé à la mise en œuvre de projets théâtraux à titre de comédien, de metteur en scène ou d’auteur. Entre 1995 à 2010, il fait partie du Groupe Audubon qui produit, entre autres, des pièces chorales d’après les oeuvres de Boris Vian et Peter Handke. Ces spectacles exigeants et rigoureux contribuent à affiner sa personnalité artistique. Il faut noter l’importance de la compagnie Janvier Toupin théâtre d’envergure dans son parcours avec des pièces comme Territoire, Et un et deux! et Les frères Laforêt, toutes jouées à la Licorne. En 2008, il fait son entrée au Théâtre PÀP à titre de codirecteur artistique. Pendant six ans, avec Claude Poissant, il y développe des textes avec des auteurs·trices soucieux·ses d’emprunter de nouvelles avenues pour parler du monde dans lequel nous vivons. Depuis août 2014, il occupe seul le poste de directeur artistique. Dans la tradition de la compagnie, il y mène des projets dans leur entièreté, de la recherche dramaturgique jusqu’à la diffusion nationale et internationale. Patrice est aussi appelé à collaborer avec différents théâtres de partout au Québec. Il dirige Le Carrousel et La délivrance de Jennifer Tremblay et joue dans Les Hardings de Alexia Bürger au Centre du Théâtre d’aujourd’hui (repris ensuite chez Duceppe). Au Théâtre Denise-Pelletier et en tournée, il incarne le personnage de Keating dans La société des poètes disparus, monté par Sébastien David. Autour du noyau que constitue sa pratique théâtrale, il tient des rôles dans une vingtaine de téléséries et il est très actif dans le milieu du doublage, où il participe à plusieurs dizaines de longs métrages. Camion, le film de Rafaël Ouellet, lui offrait, en 2012, une place de choix au grand écran.